21 mai 2015

Avant le Festival de Cannes, une Petite Balade Gourmande à San Remo ...


 mosaïque blog san remo

En ce moment, le Festival du Film bat son plein à Cannes ... Ne craignez rien, je descends... presque ... chaque jour et prends quelques photos pour vous ... Le temps de les remettre en forme ... et en textes ... et je reviendrai vers vous avec un joli billet, je l'espère ... Mais en attendant, pour ne pas vous laisser poireauter bêtement, voici quelques images italiennes ... Je sais, cette année a été très italienne, dans mes billets ... et cela ne va sans doute pas s'arrêter de sitôt car l'Italie, quand on y met les pieds, on a tendance à vouloir les y laisser, je vous assure ! ;o)

Nous voici donc cette fois-ci non pas à Gênes mais plus simplement, à San Remo ...

san remo

Un samedi ensoleillé de mai, pour quitter l'espace d'une journée la ruche grouillante cannoise ...

mercato

Le samedi, à San Remo, c'est jour de marché. Le marché aux fringues et aux contrefaçons n'est pas particulièrement dans mes favoris mais celui sous la grande halle, le Mercato Annonario, est nettement plus réjouissant.

halle de san remo

On peut y faire de belles affaires ...

légumes séchés

... avec de jolis produits locaux ... ou en tout cas toujours italiens.

trompettes

Les vendeurs de pains et focaccie, les étals de pâtes de toutes les sortes, tout ceci donne subitement très faim, vous savez ...

pasta

Et quand on a faim, quoi de mieux que l'Italie pour se mettre en quête du déjeuner ?

au marché de san remo

On se met donc à déambuler dans les ruelles étroitissimes ...

ruelles 2

On ne sait pas toujours bien où l'on va mais qu'importe ...

ruelle  san remo 2

On a de jolies surprises à chaque coin de rue, comme cet oiseleur diseur de bonne aventure, avec son petit oiseau mignonnet ... C'est vivant, l'Italie !

la bonne aventure

Comme je vous le disais, les rues italiennes sont de véritables appels à la gourmandise ... Aurez-vous envie d'un vitel' tonnè, ou vitello tonnato, ce veau coupé en tranches très fines puis couvert d'une mayonnaise acidulée au thon ? Une recette typique du Piémont et un régal, aussi ! Les tripes aux haricots me diraient bien aussi mais il fait un peu chaud, aujourd'hui ...

gastronomia

Un lapin à la piémontaise ? Oui, parce que même si nous sommes ici en Ligurie, le Piémont tout proche laisse sa trace dans la cuisine locale et ce lapin aromatisé d'ail et d'anchois est juste délicieux, paraît-il ...

offertissima

Les trofie al pesto sont une valeur sûre ... mais les tortelli au radicchio de Trévise me tentent bien aussi ...

oggi 2

Ah ! Quel merveilleux souvenir je garde de cette assiette de rigatoni caccio et pepe dégustée à Rome dans une petite trattoria du Trastevere !

Oggi 1

Bon, pour l'instant, nous en sommes pas à Rome mais à San Remo ...

taverne

... et nous décidons de nous arrêter, tout à fait au hasard, dans cette petite librairie-restaurant de la vieille ville ...

libreria

Ipazia ... Hypatie ... Une jolie référence ... même si elle n'a pas très bien fini, la pauvre ...

menu Ipazia

Ici, on nourrit à la fois les corps et les esprits ...

Ipazia

À l'instant où nous entrons, c'est plutôt la nourriture du corps qui nous intéresse ...

cosa bolle in pentola oggi

Je commande une assiette de trofie assaisonnées de pesto, de tomates, de pommes de terre, d'olives et de courgettes ... Un excellent choix ...

trofie

Les garçons optent pour des gnochetti verts au beurre de sauge ... Un régal aussi. Les plats sont des primi donc les quantités ne sont pas énormes mais en fait, avec un petit dessert, tout va très bien et les corps sont heureux ... L'esprit aussi, par conséquent ! ;o)

gnocchetti

Et puisque nous parlons dessert, voilà le choix de Philippe ... Un tiramisu "scomposto", c'est à dire déstructuré ... Une excellente idée, surtout si, comme moi, l'on préfère le croquant d'un biscuit sec au moelleux-spongieux d'un biscuit imbibé ... Quoique .... un baba au rhum, c'est quand même bien bon ! ;o) Sur l'assiette, donc, un café ristretto, un verre d'une crème au mascarpone ultra-légère et trois petits biscotti aux amandes ... Chacun déguste cela comme il veut ... Il n'y a ni règle, ni ordre à respecter ... Et c'est bien sympa. Clément et moi optons pour une parfaite panna cotta ... 12 euros par personne avec eau pétillante en quantité et cafés, avouez que ce n'est pas très cher ...

tiramisu

Nous n'avons pas trop mangé. Nous sommes donc en pleine forme pour repartir dans les rues de la ville.

placette san remo

Petit arrêt chez notre fournisseur de spiritueux en tout genre ... Nous repasserons un peu plus tard, pour ne pas nous charger maintenant ...

enoteca

Nous partons pour la première fois à la découverte des ruelles qui grimpent en haut du vieux San Remo ...

arcades san remo

C'est dépaysant comme tout ...

cose vecchie

Et encore très calme, en cette saison ... Le monde reste plutôt en bas, dans la grande rue piétonne ...

ruelle san remo 1

Nous, ce qu'on préfère, ce sont les endroits plus cachés ...

ruelle rose

Ceux où l'on se promène presque seuls ...

ruelle au vélo

Nous voilà en surplomb de la Basilica Concattedrale di San Siro ...

place d el'église

La place du même nom est bien calme ... à l'heure de la sieste ! ;o)

boutique

Nous continuons à grimper dans la pigna ... Pour quoi la pigna ? Parce que le vieux San Remo est construit comme une pomme de pin ... Les maisons en seraient les écailles, vous voyez ? Nous passons devant l'une des anciennes portes d'entrée de la ville ... La tour des Costiglioli, érigée en 1588 ...

la tour

... et on continue la grimpette ... Un chat nous coupe la route ...

ruelle au chat

Moins de petits autels qu'à Gênes, certes, mais certains sont quand même impressionnants ! ;o)

vierge 2

L'Italie est encore religieuse, c'est sûr ... Quoiqu'il semblerait que l'on veuille construire un vilain immeuble dans le jardin de l'ancien couvent des soeurs capucines ... Une jolie plaque émaillée rappelle leur présence ici ... Bientôt, tout ceci sera peut-être oublié ...

capucines

Malgré tout, ce coin de San Remo est pas mal resté dans son jus, comme vous pouvez le voir ...

ruelle 4

La vie semble encore simple, en Italie ... Ou tout du moins fait-on des efforts pour qu'elle le reste ?

24 mai

Les chats semblent particulièrement à leur aise, par ici ...

le chat à sa fenêre

Il y en a partout, et notre présence ne les fait pas bouger d'un pouce ! ;o)

chat de san remo

Allez, redescendons ...

uelle et vierge

On doit maintenant penser s'occuper des courses ...

arches à san remo

Avant de quitter San Remo ...

petite rue san remo

... un peu de lèche-vitrines et de repérage des bonnes adresses aperçues dans notre guide ...

trattoria antica

Un arrêt dans la boutique de la famille Guasco pour acheter de l'huile ...

frantoio

Un Schweppes glacé pour se requinquer ... au quinquina ! ;o)

tonica

Sur le Corso Matteotti, la rue la plus élégante de San Remo, ...

café ducale 

... on passe devant le Palazzo Borea d'Olmo ... Un très joli palais baroque digne de ceux de Gênes, dont l'aspect actuel date du XVIIe siècle et du XVIIIe siècle. Il accueille aujourd'hui le remarquable musée civique urbain et sert toujours de résidence à un membre de la famille Borea d'Olmo.

palais

Un peu plus loin, et beaucoup plus moderne, le fameux Théâtre Ariston, qui accueille chaque année le célèbre Festival de la Chanson Italienne de San Remo ...


cinema ariston

De l'autre côté de la rue, vous pouvez constater que New York n'est pas la seule ville à posséder son Flat Iron ... C'est qu'on en trouve partout, des belles choses ! Et ce fer-là dispense des glaces à son étage inférieur, en plus  ... ce qui lui donne un certain avantage, non ? ;o)

gelate

Bon, comme toutes les bonnes choses ont une fin ... ou parfois même une faim ... il faut à un moment rentrer. San Remo n'est qu'à une heure de la maison. Nous y retournerons vite. Après nos emplettes sanremasques, donc ... complétées par celles faites au Carrefour d'Arma di Taggia, une petite ville après San Remo, nous revoilà chez nous ...

courses 1

... avec quelques munitions, forcément ... De l'Apérol, naturalmente ... Et puis aussi de la bière Moretti, pas la meilleure du monde mais bien rafraîchissante sous le soleil italien ... Du Prosecco en petites bouteilles ... Pratique pour un Spritz en solo ou à deux ... Un bocal de ce précieux extrait de viande Liebig, qui améliore grandement plein de choses ! ;o) Je ne le trouve pas partout, celui-là !

courses 2

Des olives Taggiasche très locale ... L'olivier taggischa est le pendant italien de notre cailletier niçois ... Un litre de belle huile d'olive locale ... qui n'arrivera pas, cependant, à dépasser l'huile crétoise d'Arnaud Gillet, dont je vous vante souvent les mérites ...

huile d'olive

J'ai fait aussi le plein de mozzarelle di latte di bufala ... Moins bonne que celle de l'Italien du Marché Forville mais plus abordable et de très belle qualité néanmoins. Nous dînerons ce soir de raviolis absolument excellents. Des ravioli "dal plin", avec une farce de porc, de poulet et de lapin plutôt relevée ... Une belle surprise. Il faudra que j'essaye dans fabriquer moi-même d'aussi bons ... Avec une huile infusée de romarin, façon beurre de sauge, en fait, mais avec à la fin des feuilles de romarin frites et croustillantes, c'est juste divin ...

courses 4

Les feuilles de lasagnes fraîches aux épinards me serviront de support pour des lasagnes à la ricotta  et aux au épinards, c'est sûr ... Quant aux piadine, elles seront vite mangées. Plus vite faites aussi, que si je les fabriquais moi-même ... Cela dit, si vous voulez essayer, j'ai une recette par-là ... Elle date de quelques années et était plutôt bonne ... Mais bien moins pratique que celles que je trouve, toutes fraîches, en Italie ... ;o)

courses 3

Bon, je ne compte plus les paquets de pâtes De Cecco, trouvés en promotion à 0,60 € au Carrefour d'Arma di Taggia ... Les tomates semi-séchées, ultra-moelleuses, rapportées du marché Annonario ... Et puis le safran, le riz Carnaroli et les cèpes séchés qui nous feront un bon dîner un de ces soirs ... Ou encore la polenta ... qui peut toujours servir en cas de disette, avec des saucisses perugines grillées et une bonne sauce tomate ... Ah, j'en oubliais les petits fruits rouges, trouvés à prix absolument étonnants ...

courses 5

Enfin bref, vous voyez qu'on peut faire un joli marché en Italie ... Et se préparer quelques festins de rois ... Oui rois avec un s, parce que c'est toujours mieux de manger ces bonnes choses à plusieurs ...

sardenaira

Et si on commençait maintenant, d'ailleurs ? Sous le grand soleil du Festival, on a envie de manger frais ... et la cuisine italienne est parfaite pour cela ...

déj 1

On s'installe sur la terrasse ... On achète de la belle roquette au marché ... On en fait une espèce de pesto ... avec une poignée d'amandes, de l'huile d'olive, du Parmesan, du basilic, quand même ... et autant d'ail que l'on peut en supporter ! ;o)

 déj 2

On découpe des petites tomates cerises bien mûres  ...


 Si l'on a pu trouver de la divines mortadelle truffée (pour les Cannois et les gens de passage par ici, c'est à la Taverna Italica, sur le Marché Forville qu'il faut aller la chercher), c'est juste le bonheur ... ;o)

mortadelle à la truffe

On garnit une piadina de pesto de roquette ...

pesto de roquette

On émiette dessus, avec les doigts -propres !-, la mozzarella au lait de bufflonne ... On ajoute quelques quartiers de tomates cerises ... quelques feuilles de roquette craquante, aussi ...

piadina

On peut couvrir d'une belle tranche de mortadelle truffée, donc, si l'on en a ... ;o) On arrose d'un filet d'huile d'olive ... On recouvre d'une autre piadina et l'on coupe en quartiers avec un bon couteau à dents ...

spritz 1

On se prépare un Apérol Spritz, en mélangeant 3 volumes de Prosecco pour 2 parts d'Apérol et une part d'eau gazeuse ... Quelques glaçons, un beau quartier d'orange et le tour est joué !

sprtiz 2

Là, je peux vous l'assurer ...

déjeuner italien

... vous êtes en vacances !!!

piadine 1

Si vous préférez manger un peu chaud, je vous conseille la pizza ! Je ne vous ferai pas l'insulte de vous en donner une recette encore une fois mais je vais juste vous faire partager ma dernière expérience ... Celle où j'ai utilisé la pierre à pizza que j'avais depuis des années dans un placard et que je n'avais jamais essayée, sans doute par flemme ... parce qu'il était plus facile de glisser ma pâte sur la plaque du four que de sortir ce truc bien lourd ...

JO

Vous préparez une pâte à pizza, donc ... Avec un peu d'huile d'olive dedans pour la rendre encore meilleure ... Pendant qu'elle finit de lever, vous placez votre pierre à pizza dans votre four et vous laissez chauffer à blanc une trentaine de minutes à  température maximale.

pâte pizza

Quand elle a bien levé, vous l'étalez finement sur une planche farinée et vous la garnissez de ce que vous voulez ... De la mozzarella au lait de bufflonne, ici, et de fines tranches de spianata piquante calabraise ... Ça pique fort mais c'est trop bon ! Un peu d'huile d'olive, aussi ...

pizza spianat 2

Ensuite, vous faites glisser votre pizza sur la pierre brûlante et vous faites cuire à très haute température jusqu'à ce que la pâte commence à croustiller et que le fromage soit bien fondu. Vous garnissez de quelques brins de romarin et de feuilles de roquette et vous coupez vite fait en parts à partager avec les copains ! La pâte est croquante à souhait, pas du tout détrempée, même au milieu de la pizza ...

pizza spianata

On s'en fait une autre ? J'ai dégoté de belles fleurs de courgettes et toujours de cette sublime mozzarella du marché ... du pecorino très "molto piccante", aussi ...

fleurs de courgettes et mozza

Alors pareil, on pose sur la pâte de la mozzarella émiettée, des fleurs de courgettes, du pecorino piccante et quelques feuilles de roquette. Du basilic, aussi ... et de l'huile d'olive, encore une fois ...

pizza fleur de courgette

On glisse encore quelques minutes au four ...


pizza fleurs de courgettes

... et on se brûle le bec en croquant dans la première part ... C'est trop, trop, trop bon !!!

une petite part ?

Allez, une petite dernière chose salée ? Les pâtes aux saucisses ... Il me semblait bien vous en avoir déjà donné une recette sur ce blog mais je ne la retrouve plus, alors ... ;o)))

Voilà un excellent plat pour recevoir toute l'année. À chaque fois, elles font des tas d'heureux, ces pâtes ... Essayez-les ... En été, j'y rajoute quelques tomates séchées ... À la saison fraîche, quelques cèpes séchés lui donnent une profondeur de goût supplémentaire et bien agréable ... Elles sont déclinables autant que l'on veut, ces pâtes-là ... et vous savez combien j'aime ça, les déclinaisons gourmandes ...

Les Filei Piccanti aux Saucisses ... un peu comme celles de Jamie Oliver ...

filei piccanti

Les filei sont des pâtes calabraises un peu épaisses. Dans cette version, elles sont aromatisées au piment rouge fort, ce qui les rend tout simplement irrésistibles.

 pâtes aux saucisses 2

Ingrédients pour quatre à six personnes :

- 3 oignons moyens
- 2 carottes pelées
- 1 branche de céleri
- 1 piment rouge frais épépiné
- 4 gousses d'ail hachées
- 1 grosse cuillerée à café de graines de fenouil
- 1 cuillerée à café d'origan séché
-1 cuillerée à café rase de thym frais
-1 branche de romarin frais
- 1 boîte de 800 g de tomates entières
- 1 cuillerées à soupe de concentré de tomates
- Huile d'olive (pour la cuisson, donc pas forcément votre meilleure ...)
- Sel et poivre du moulin
- 1 pincée de sucre

 - 450 g de bonne saucisse italienne

-  500g de filei calabresi

- Basilic frais
- Roquette pour accompagner
- 1 filet de très bonne huile d'olive (pour la dernière touche ...)

Préparation :

1. Hachez grossièrement les oignons, l'ail, les carottes, le piment et la branche de céleri. Faites dorer dans une sauteuse  avec un peu d'huile d'olive. Ajoutez alors le fenouil, le thym, le romarin et l'origan, puis la tomate et son jus et le concentré de tomate dilué dans un peu d'eau. Salez, poivrez et ajoutez une pincée de sucre en poudre pour contrebalancer l'acidité des tomates. Laissez mijoter une bonne demi-heure pour que la sauce épaississe et se concentre.

2. Sortez la chair à saucisse de son boyau en formant de petites boulettes.

3. Dans une sauteuse, chauffer de l'huile d'olive à feu vif et faites revenir dedans les boulettes de chair à saucisse. Laissez bien dorer. Quand la sauce tomate commence à être à bonne consistance, ajoutez les boulettes de saucisse dorées. Remettre sur feu très doux et laisser encore une quinzaine de minutes.

4. Pendant ce temps, faites cuire les pâtes dans une grande casserole d'eau bouillante salée.

5. Quand les pâtes sont cuites, égouttez-les et versez-les dans la sauteuse avec la sauce. Mélangez bien. Rectifiez l'assaisonnement si nécessaire. Ajoutez un filet de très bonne huile d'olive sur le dessus ...

 7. Transférez les pâtes dans un grand plat, garnissez de basilic frais et servez accompagné d'un beau morceau de parmesan que chacun râpera dessus à sa guise. Une petite roquette assaisonnée juste avec un peu de fleur de sel et d'huile d'olive fait merveille à côté ...

pa^tes aux saucisses

Quelques douceurs maintenant ? Une panna cotta, d'abord, trouvée dans le dernier numéro du Jamie Oliver anglais ...

jamie

Une onctueuse panna cotta dont l'originalité réside dans le fait de l'arroser au moment de servir d'un délicieux sirop de café ... Attendez, je vous montre comment on fait ...

Panna Cotta au Café et à l'Amaretto de Jamie Oliver ...

panan cotta au café

Ingrédients :

- 4 feuilles de gélatine (de 2 g chaque, j'en ai rajouté une, j'ai toujours la trouille dans les recettes jamais testées ...). Donc 5 feuilles pour moi ...
- 300 ml de lait demi-écrémé
- 40 g de sucre en poudre
- 300 ml de crème fleurette entière
- 30 ml d'Amaretto

Pour le sirop :

- 300 ml d'expresso
- 100 g de sucre en poudre
- 100 ml d'Amaretto (facultatif)

Préparation :

1. Placez la gélatine dans un bol et couvrez-la d'eau froide. Laissez-la ramollir quelques minutes.

2. Mélangez le lait et le sucre dans une casserole et faites chauffer à feu moyen. Dès que le mélange bout, retirez-le du feu. Ajoutez immédiatement la gélatine que vous aurez bien essorée entre vos doigts. mélangez à fond pour bien la dissoudre dans le liquide chaud.

3. Ajoutez alors la crème, puis l'Amaretto. Mélangez bien et répartissez dans de petits moules. Ou dans des verres, si vous ne voulez pas vous embêter à démouler les crèmes. Laissez prendre au réfrigérateur une nuit.

4. Pour préparer le sirop, mettez le café, le sucre et l'Amaretto dans une petite casserole, à feu moyen. Amenez à ébullition et réduisez alors la chaleur. Laissez réduire un bon quart d'heure. testez la consistence de votre sirop en en versant une goutte sur une assiette froide. S'il épaissit, c'est bon. Sinon, laissez réduire encore un peu. Ensuite, laissez refroidir.

5. Arrosez vos crèmes de ce sirop au moment de servir et régalez-vous ...

Sinon, si vous avez chez vous des gens qui ne tiennent pas au café (mais ce serait dommage pour eux ...), ces crèmes sont délicieuses telles quelles ou bien servies avec quelques petits fruits rouges ...

panna cotta 3

Moi, mes dernières crèmes, je les ai arrosées de sirop de fraises et de sureau ... Un délice ! C'était frais, acidulé ... Parfait, quoi ! ;o)

panna cotta 4

Et comme je suis sympa, je vous dis comment faire mon sirop de fraises et sureau ... En fait, il faut reprendre la recette de Mary Berry que je vous remets ici pour le n-ième fois ... ;o) Vous savez, celle qui m'a servie pour ma sangria à la fleur de sureau, pour mon dernier repas de Pâques ?

Et puis ensuite, il faut faire macérer dans le sirop de sureau, après l'avoir filtré, 500 g de belles fraises grossièrement mixées pendant deux jours encore ... On filtre à nouveau ... On mange la purée de fraise récupérée. Dans un yaourt ou un fromage blanc, elle est divine ... ;o) On met le sirop filtré en bouteille et on garde au frais ... Il restera bon pendant quelques semaines au réfrigérateur ...

sirop de fraises


Le Sirop de Sureau de Mary Berry...

Ingrédients : 

- 1,5 l d'eau
- 1,5 kg de sucre en poudre
- 2 citrons non traités
- Environ 25 têtes de fleurs de sureau
- 50g d'acide citrique

Préparation : 

1. Mettez le sucre et l'eau dans une grande casserole. Portez à ébullition, en remuant, jusqu'à ce que le sucre soit dissous. Retirez du feu et laissez refroidir.

2. Coupez les citrons entiers en deux puis en en fines lamelles. Mettez dans un grand récipient.

3. Ajoutez les têtes de fleurs de sureau pour les citrons avec de l'acide citrique. Versez sur le sirop de sucre refroidi. Couvrez et laissez macérer deux ou trois jours.

4. Tamisez à travers une mousseline dans des bouteilles stérilisées et stockez dans le réfrigérateur. Pour servir, diluez dans de l'eau plate ou pétillante. Ce délicieux sirop se gardera pendant 2-3 mois dans le réfrigérateur.

Et pour terminer, une petite douceur, encore t toujours italienne, qui accompagnera vos coupes de glaces ou de salades de fruits de l'été ...

Les Ricciarelli de Sienne ...
 
Ma recette vient directement de chez Edda, du blog Un déjeuner de Soleil, et je vous remets la recette telle quelle, puisqu'elle est juste parfaite !

pâte ricciarelli




Ingrédients pour une quarantaine de biscuits :

- 2 blancs d'oeufs
- 250 g de poudre d'amandes de bonne qualité
- 230 g de sucre
- 60 g d'orange confite en petits dés (J'ai utilisé mes dernières clémentines confites ...)
- les graines d'une gousse de vanille
- 3 cs d'eau de fleurs d'oranger
- 2 cc d'arôme d'orange amère (pas mise, je n'en avais pas)
- 1 cc de levure chimique
- Sucre glace

Préparation :

1. La veille, mélangez intimement la poudre d'amande avec l'orange confite et la vanille puis ajoutez la levure, le sucre, l'amande amère et l'eau de fleur d'oranger. Mélangez à fond. Couvrez d'un linge humide et laissez reposer une nuit.

2. Le lendemain, préchauffez le four à 150°C. Montez vos blancs d'oeufs en neige pas très ferme et incorporez-les au mélange amandes-sucre. Travaillez le mélange afin d'obtenir une pâte humide, un peu comme une pâte d'amandes grossière. Formez des boudins, coupez-les en tronçons et coupez-les en morceaux de 5 cm de long. Façonnez chaque morceau en un losange un peu aplati. Saupoudrez de sucre glace et posez les biscuits sur une plaque recouverte de papier cuisson.

ricciarelli 1 

Faites cuire pendant 15 minutes, les biscuits ne doivent pas colorer mais juste sécher et cuire un peu de manière à rester bien moelleux à coeur. Saupoudrez légèrement de sucre glace à la sortie du four et laissez refroidir sur une grille.

ricciarelli 2

Vous aurez du mal à y résister, c'est moi qui vous le dit !

ricciarelli 3

Allez, nous voilà à la fin de cette promenade sanremasque et gourmande ... Je reviens rapidement pour "quelques" histoires Festivalières ... Je sais qu'en général, vous l'attendez, ce billet ! ;o)


pane, amore e


À très vite, donc ! ;o)